Avec quel savon se laver durablement ?

Dans cet article, on va s’intéresser avant tout à la composition du savon pour qu’il ne soit ni nocif pour l’Homme ni pour l’environnement. Vous saurez alors toute la vérité sur votre savon.

Identifier les bons ingrédients
Les ingrédients d’un « vrai » savon de Marseille

Un savon est fabriqué avec seulement 2 ingrédients : une huile et de la soude caustique, lorsqu’il est préparé à « froid ». C’est par une opération chimique que l’huile va se durcir et devenir un savon. Il doit contenir au moins 72 % d’huile végétale (olive  coprah ou palme), comme c’est le cas du VRAI savon de Marseille.

Le saviez-vous ?

Quels sont les ingrédients d’un savon industriel ?

Ces savons sont des copeaux ou jutes d’autres savons récupérés et mixés pour en faire un autre.
La glycérine est rajoutée artificiellement dans les savons industriels car elle est vendue pour d’autres produits cosmétiques.

De plus, pour remplacer cette glycérine, vous pouvez avoir de la graisse animale (boeuf ou porc), voir des produits dérivés du pétrole. Mettre du pétrole ou de la graisse d’animaux sur votre corps ça vous tente ?! Découvrez d’autres dessous cachés de nos savons avec ces exemples.

Le saviez-vous ?

Comment bien utiliser mon savon ?
grille savon

Cet article commence lorsqu’en parcourant certains magazines féminins, je découvre que le savon en pain ne serait pas hygiénique…

Voici mes conseils pour que le savon en pain soit « hygiénique » :

  1. Mousser votre savon entre vos mains avec de l’eau. Cette méthode économique s’applique aussi pour un gel douche. Cette action rendent les détergents moins agressifs. Personnellement, je ne suis pas fan des pommes de douches et des gants qui sont des nids à bactéries.

  2. Si votre savon présente une pellicule humide avant l’utilisation, enlevez la. Servez-vous de cette pellicule pour nettoyer autre chose.

  3. Après utilisation, laisser aérer votre savon car les bactéries prolifèrent en milieu humide, si possible, sur une grille.

Le saviez-vous ?

Comment bien choisir mon savon ?
1. Lire les étiquettes

Les 5 premiers ingrédients correspondent, le plus souvent, à environ 70% de la composition de votre cosmétique. L’eau (ou aqua) se trouve en général dans les premiers ingrédients.

Liste INCI
Source lescheveuxdemini.com 

Si vous voyez des mots latins, c’est bon signe puisqu’il s’agit du nom naturel de l’ingrédient (en géneral des plantes), si c’est en anglais c’est le nom chimique. A noter que dans les produits industriels, le produit « naturel » sera suivi d' »extract » pour extrait.

Les ingrédients commençant par sodium sont les huiles (acide gras) :

  • la tallowate est de la graisse de boeuf (suif) saponifiée

  • le cocoate est de l’huile de coco saponifiée

  • le sodium palmate est de l’huile de palme saponifiée

  • le palm kernalate est de l’huile de palmiste saponifiée

  • le sodium olivate est de l’huile d’olive saponifiée (plus rare)

Les ingrédients à éviter sont :

  • Les substances cancérogènes : les colorants azoïques, les muscs de synthèse, le formaldéhyde

  • Les perturbateurs endocriniens : bisphénol A ou le nonylphénol

  • Les phtalates ou les hydrocarbures

  • Les parabènes (méfiez-vous des étiquettes sans parabène, très nombreuses aujourd’hui sur le marché)

2. Préférer le savon en pain au gel douche

  1. Avec un gel douche, la peau reste humide plus longtemps.

  2. Un gel douche est toujours accompagné de son contenu en plastique non recyclable.

  3. Etant liquide, il est composé de conservateurs pour maintenir l’équilibre du produit.

3. Préferer le naturel au chimique

  1. Les produits chimiques (catégorie : détergents) abiment votre peau en détruisant votre couche de peau naturelle protectrice. Cette barrière naturelle est composée de « bonnes » bactéries.

  2. Ces substances sont absorbées par votre corps et se propagent dans vos cellules et organes par le sang. C’est pourquoi, les zones épilées sont plus sensibles à cause des micro-coupures voir des infections liés aux poils incarnés.

  3. Les allergies et irritations de la peau sont dû aux détergents contenus dans nos savons. Ne connaissez-vous dans votre entourage un coiffeur qui est devenu allergique à ses produits ?

  4. Les savons surgras industriels comportent de l’huile rajoutée, alors que les naturels en comportent déjà 72%.

  5. Les parfums et effets moussants ne servent à rien, voir pire à mettre encore plus de colorants et de détergents pour obtenir cet effet.

  6. La plupart des savons contiennent de l’huile de palme (sodium palmate) qui provoque l’effet moussant. L’huile de palme n’est pas forcément mauvaise pour la peau, mais c’est son impact sur la biodiversité, à cause de la déforestation, qui est mis en cause.

Faire son propre savon

J’ai réalisé le mien lors d’un atelier de 3h où nous avons appris à reconnaitre les ingrédients bon pour nous et la planète. Ces mêmes ingrédients sont d’ailleurs utilisés depuis l’antiquité...Mon savon, composé d’huile d’olive et de coprah (pour l’effet hydratant) de 500g, dure depuis plus d’1 an. En plus, il a un effet gommant !

Comme je ne me souviens plus de ma recette exacte, j’ai trouvé une vidéo qui résume la fabrication à froid. Bon apprentissage !

Le site aroma zone vous propose un calculateur pour proportionner vos ingrédients : ici.

Sources

Votre avis compte !

Laisser un commentaire