Que jeter dans la poubelle à recycler ?

Le bac de recyclage est la première poubelle de recyclage indispensable à avoir. Même si chaque commune a ses propres consignes, globalement, dans cette poubelle on retrouve le carton, les bouteilles et flacons, les conserves, les canettes, le papier, l’acier, le métal…sans sac plastique !

Les étapes du tri
Etape 1 : commander sa poubelle

Appeler le service urbanisme de votre Mairie, c’est gratuit ! Liens pour les grandes villes : Paris, Marseille, LyonBordeaux
Bon à savoir : suivant les villes le bac à recycler est jaune, bleu ou vert.

Etape 2 : prévoir une poubelle spéciale recyclage chez soi

Les produits recyclés doivent être jetés en vrac, aucun sac plastique ne doit aller dans le bac jaune sinon la poubelle toute entière sera refusée par l’éboueur. Donc, comment faire pour transporter ses produits jusqu’au bac sans trop se fatiguer et sans utiliser de sacs ?! L’astuce est de placer ses emballages à recycler dans des cartons : boîtes à chaussures, sac cartonné… !

Etape 3 : mettre les bons produits dans la poubelle jaune

Les machines de tris sont de plus en performantes. Vous pouvez par exemple dans certaines régions arrêter de laver le verre. Il n’en reste pas moins que le consommateur doit être attentif à ce qu’il jette sous peine de blesser le personnel de tri ou de voir sa poubelle refusée.

3.1. Regarder les logos

Info tri point vert

Depuis 2014, une nouvelle signalétique appelé « Info-Tri Point Vert » permet de savoir quelle partie de votre produit se recycle. Attention, le logo « point vert » seul ne signifie pas que votre produit se recycle, mais que l’entreprise paye la taxe sur le recyclage.

3.2. Connaître les exceptions

– Papiers salis type mouchoir ou essuie-tout (pas très ecolo tout ça) sont refusées pour raisons d’hygiènes et de non réutilisation possible.
– Petits reçu en papier type carte bleu, ticket de caisse ne se recyclent pas car ils semblent trop petit pour être absorbés par les machines.
– Certains plastiques rigides : tubes de dentifrices, fond de teint, pot de yaourt, barquettes de carottes…Selon le site Eco-emballage, 51% des emballages plastiques ne se recyclent pas, c’est le cas par exemple des sacs plastiques et des emballages transparent rigides.

3.3. Reconnaître les « bons plastiques »

N’avez-vous jamais regardé au fond de votre gobelet en plastique pour y découvrir un numéro ?

Il existe jusqu’à 7 catégories de matières de plastiques (ou résine) ! La diversité des plastiques fait que peu de centres de tri s’intéressent aux 7 catégories. En effet, certains plastiques complexes comme les barquettes et pots rigides produisent trop de perte « financière » pour le centre de tri.

La France se situe en 17ème position, avec un taux de recyclage parmi les plus faibles de l’UE (25 % en 2009).

Un peu de chiffres

codes_europeens_plastiquesLe catalogue de tous les indicateurs des émissions de gaz à effet de serre, la Base Carbone® de l’ADEME, nous renseigne qu’il existe au moins 5 grandes familles de plastiques :

Code 1 : PET – Polytéréphtalate d’éthylène est une résine qui compose le corps des bouteilles d’eau ou encore des T-shirts.

Code 2 et 4 : PE – Polyéthylène  à basse densité (PEbd) et polyéthylène à haute densité (PEhd). Ces résignes composent les bouchons des bouteilles d’eau, flacons de gel douche, les sacs et films plastiques. Le polyéthylène à haute densité permet de concevoir des contenant résistant à l’acide. Les boîtes de conservation appartiennent à cette catégorie.

Code 3 : PVC – Polychlorure de vinyle, sert essentiellement à la fabrication de tuyaux. Selon Greenpeace, les composants du PVC dégagent des émission toxiques comme le chlore qui rend le recyclage incompatible avec d’autres plastiques. Elles interviennent lors de la fabrication et l’incinération des composants. 

Code 5 : PP – Polypropène est à la base des matériaux pour les voitures et les tapis.

Code 6 : PS – Polystyrène est très utilisé dans l’industrie, comme les tuyaux. Ce plastique comporte 57 % de sel de mer et 43 % de pétrole. Il compose les jouets, barquettes de viande et anciennes cassettes vidéo 😉

Code 7 : Divers. Dans cette catégorie se trouve par exemple le nylon et l’acrylique, qui sont utilisés pour fabriquer des vêtements.

Les PET et PEHD sont les plastiques se recyclant le plus. Ils présentant également le moins de risque pour la santé.

Les +

– Privilégier les contenants en verre, le vrac et l’épicier en bas de chez vous

– Consommer les contenants comportant un pictogramme avec un logo représentant un verre et une fourchette (cf. site de la Direction Générale de la Consommation)

– S’informer auprès de sa mairie ou sur http://consignesdetri.fr/

Votre avis compte !

Laisser un commentaire