1- Une forte empreinte écologique

Nous sommes 7,38 milliards à se partager 1 seule planète et nous consommons au dessus de nos besoins. En huit mois, l'Homme consomme la production annuelle de la planète. Pour comprendre, notre impact sur la biodiversité, je vous propose cette video.
Combien de temps croyez-vous que cette planète va tenir ?
Connaissez-vous votre impact sur les ressources de notre planète ? Je vous propose de réaliser les tests suivants pour connaître l'impact de votre confort sur les ressources de la planète:

Test 1 De WWF Suisse         Test 2Fondation GoodPlanet

Les résultats vous impressionnent ? Ne vous inquiétiez pas voici des solutions pour réduire vos émissions de gaz à effet de serre.

2- Le manque de ressources

En 60 ans, l'espère humaine a fait plus de dégâts que durant toute son existence (200 000 ans). Certains, prédisent la fin de l’humanité dans 100 ans, d'autres plus optimistes souhaitent que l'on change nos pratiques en maîtrisant mieux notre environnement dès maintenant. Par exemple, l'agriculture de masse a répondu aux besoins d'une population à la sortie de la guerre, mais elle fait d'énormes dégâts sur la planète. Pourtant, on continue à consommer et à favoriser cette production de masse. Ces industriels et agriculteurs vont continuer à produire pour leur emploi et leur porte monnaie tant qu'il y aura de la demande.

2.1. Gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire coûtent aux ménages français de 12 à 20 milliards d’euros par an (source).

Selon le Programme Alimentaire Mondiale, en 2015, 1 personne sur 9 souffrent de la faim soit 795 millions de personnes. Pour rappel, il n'y a pas que dans les pays pauvres que des personnes meurent de faim...

visuel-consommation-mondiale-consoGlobeV2

[source: consoglobe]

Outre le gaspillage et les inégalités d'accès à la nourriture, il s'avère que nous ne savons plus manger. Nous achetons des grosses portions, subissons les pressions du marketing, ne cuisinons plus, achetons des surgelés et surtout nous restons dans notre canapé à regarder les publicités. Il y a d'ailleurs 2,8 millions de décès dus à l'obésité chaque année c'est à dire 6 850 morts par jour, c'est la 5ème cause de mortalité au niveau mondial et la troisième dans les pays riches.

L'Homme est composé à 60% d'eau et ne peut tenir plus de 3 jours sans eau. Il n'a donc pas besoin de viandes tous les jours, mais bien de légumineuses.

2.2. Gaspillage en eau

L'eau recouvre 72 % de la surface du globe, mais seulement 0,7 % est potable et disponible (hors glacier et neige). Avec le réchauffement climatique, les inégalités entre les pays se creusent, par exemple un français consomme 150 litres contre moins de 10 litres en Afrique Subsaharienne.

Connaissez-vous vos besoins en eau ? Je vous propose de tester votre empreinte en eau :

  Test H2O  

En 2025, 5 milliards d'être humains n'auront pas accès à l'eau potable. Ce qui entraînera principalement :
- des flux migratoires importants,
- des guerres,
- des famines et des épidémies. 


L'ONU parle de stress hydrique, qui affectera tous les continents d'ici 2025.

2.3- Gaspillage d'énergie

Selon l'association Bilan carbone, 85% des sources d’énergie utilisées à l’heure actuelle ne sont pas renouvelables.

Le pétrole est la source la plus consommée en France. Elle sert tout aussi bien au transport qu'à fabriquer du plastiques ou du chewing-gum. Le problème c'est que le pétrole est aujourd'hui partout dans notre quotidien.

Pour savoir où vous en êtes dans votre consommation de ressources naturelles, je vous propose de calculer votre "empreinte forêt":


3- Repenser les territoires

Wikipedia

En 2050, 65% de la population mondiale vivra en zone urbaine, selon arte.
Ce sont toutes les villes que nous devons repenser, particulièrement si nous n'avons plus de pétrole...La solidarité prendra toute son ampleur car on ne partagera pas seulement son véhicule, comme aujourd'hui, mais l'énergie que nous produirons ou nos déchets par exemple. Pour l'instant, nous sommes dans une phase de transition où quelques éco-quartiers fleurissent loin des villes où leurs habitants doivent parcourir beaucoup de km pour rejoindre leur travail.
Pour en savoir plus, le Ministère de l'Ecologie, nous parle de ville durable ici.


"Si l'homme n'est qu'une seule des espèces sur les 8,7 millions d'espèces vivantes peuplant la Terre, c'est la seule dont les dégâts et les conséquences constituent un risque réel pour la planète et pour la vie". Hominides.com