Comment laver son linge ?

Une fois votre linge propre, l’eau utilisée avec votre produit part dans les égouts et les ingrédients d’une lessive industrielle ne sont pas biodégradables. Dans cet article, découvrez quels ingrédients éviter pour faire le moins de mal possible à notre planète.

Quelle lessive choisir ?
1. Oubliez les promesses des marques

  • Le marché de la lessive est contrôlé par 4 grands groupes : Procter&Gamble, Unilever, Colgate-Palmolive et Henkel, selon le site raffa.grandmenage.info. Il y a donc peu de concurrence et donc on retrouve les mêmes ingrédients dans une lessive Omo et Skip….85% des ingrédients contenus dans les lessives industriels ne serviraient pas à nettoyer.

  • Ne liser que l’étiquette d’ingrédients car par exemple le terme « biodégradable » qui signifie pour nous « respect de l’environnement » signifie pour les industriels « respect des normes en vigueur ».

2. Les produits à éviter

  • Le Phosphonate, une fois déversée dans les océans, participe à la prolifération des mauvaises algues vertes, celles qui sont un danger pour la biodiversité. Ce produit est presque partout même dans les lessives dites « savon de Marseille ». Pour rappel, le savon de Marseille n’est pas une marque protégée. Son petit frère le phosphates est interdit depuis 2007. Son remplaçant est le zéolite. N’oubliez pas que la pollution a un coût ! On rejette déjà assez de phosphores dans les océans par nos excréments.

  • Les additifs tels que parfums et conservateurs : MIT (méthylisothiazolinone) et le mélange MIT et CMIT (méthylchloroisothiazolinone), peuvent être allergènes. Les lessives liquides contiennent plus de parfums que celles en poudres ou en capsules.

  • Autres produits à éviter : Polycarboxylate, EDTA (qui se retrouve aussi dans les savons et crèmes de beauté) est irritant, les tensioactifs cationiques et synthétiques empêchent l’oxygénation de l’eau et l’azurants optiques qui blanchit le linge.

3. Les ingrédients à favoriser
Tous les ingrédients cités plus hauts sont synthétiques et ont leur équivalent naturel, voir ici.

comparatif-lessives-ecologique-industrielle (1)

Une lessive plus respectueuse de l’environnement contient du savon ou des tensions actifs d’origine végétale ou animale.
3. Moins d’emballages

jachete-des-eco-recharges_4Une fois trouvé le produit de vos rêves, pensez aux éco-recharges ou alors prenez la lessive en poudre qui est au moins contenu dans une boite en carton recyclable.

D’autres alternatives ? Les boules de lavage serait une arnaque. Par contre, les « noix de lavage », utilisés depuis très longtemps, sont le fruit d’un arbre de l’Himalaya, qui libère de la saponine au contact de l’eau. En savoir plus ici. Comme tout, restez vigilants quant à la provenance et la qualité du produit.

Comment enlever les tâches ?
tâches
Conseils généraux

  • Intervenir tout de suite sur la tâche et avant le passage en machine à laver.
  • Prendre une serviette blanche, la tremper dans l’eau et tamponner votre tâche avec. Faites comme si que vous aviez une coupure (point de compression), ça marche.
  • Avoir sous la main un savon détachant biodégradable. J’en ai un de la marque Sorelia (qui coûte 5€) qui est vraiment efficace pour toutes les tâches que j’ai eu (sang, graisse, stylo…) et vu la quantité c’est un investissement à vie.

Conseils par types de tâches

  • Café et chocolat => savon et jaune d’oeuf.
  • Cire et bougie => gratter le surplus puis mettre du talc ou de la terre de Sommières.
  • Encre => lait ou jaune d’oeuf+alcool à 90°c.
  • Goudron et cambouis => beurre.
  • Herbe => dentifrice, jus de citron ou savon de Marseille.
  • Rouille => sel + jus de citron.
  • Sang et oeuf => jamais d’eau chaude + savon noir.
  • Thé => jus de citron ou vinaigre blanc.
  • Transpiration => eau oxygénée (sur textile blanc) + perborate de soude ou alcool à 70°c.
  • Verdure => savon de Marseille avec perborate de soude.
  • Vin rouge => vin blanc.

Comment faire sa lessive naturellement ?
Personnellement, j’ai décidé que lire les étiquettes, mettre moins de lessive dangereuse ou passer outre les slogans publicitaires me faisaient perdre du temps et de l’argent. J’ai donc décidé de faire ma lessive moi même.

Combattre le calcaire

Le calcaire et le lavage à basse température est responsable du ternissement de votre linge, même si ce dernier est judicieux pour l’environnement.

  • Ajouter à votre lessive de blanc : du jus de citron, du percarbonate de soude, de l’eau oxygénée, du bicarbonate de soude, du vinaigre blanc ou étendre votre linge au soleil.

  • Pour remplacer votre assouplissant, le vinaigre blanc est le candidat idéal et lutte contre les mythes.

  • Mettre quelques gouttes d’huiles essentielles directement sur votre linge (attention aux allergies et aux enfants en bas âge) comme le citron, le pin sylvestre, l’eucalyptus ou la lavande. En plus, certaines de ces huiles sont antiseptiques et révulsent les insectes.

  • Cependant, pour être encore plus écolo, remplacer ces huiles essentielles en macérant votre vinaigre avec des épluchures d’agrumes, de la menthe ou de la lavande, dans un bidon pendant 3 semaines. Remuer votre mélange de temps en temps. Cette méthode vient d’un atelier organisé par Adeline. 

    Astuce

Préparation économique

Les ingrédients de base sont le savon de marseille vert (72% d’huile d’olivie ou sodium olivate), l’eau et le bicarbonate de soude. Il existe également des recettes à base de cendre de bois…

Astuce

Les +

  • Investir dans une machine A+.

  • Avoir des textiles en coton 100% bio et lavable pour faire des économies de polluants.

  • Faire tourner sa machine pleine en évitant les pré-lavages.

  • Sécher votre linge à l’air libre pour vous éviter le repassage.

Votre avis compte !

Laisser un commentaire